↑ Revenir à Découvrir

L’Eglise et son orgue

En l’an de grâce 1730, l’abbé Dubois, envoyé par l’évêque de Strasbourg, vient visiter Muhlbach et Lutzelhouse pour juger des conventions entre eux et de l’emplacement d’une église à Muhlbach. En effet, jusque là, Muhlbach faisait partie de la paroisse de Lutzelhouse. Mais, les inondations fréquentes de la Bruche, surtout au printemps, interrompaient pendant des semaines les relations entre les deux villages. Toutefois, l’église de Lutzelhouse ayant été agrandie peu de temps auparavant, et les dettes n’étant pas encore payées, Muhlbach dut s’engager à continuer le remboursement pour moitié.

 Le 11 janvier 1737, on commence les travaux. Trois ans plus tard, la consécration de l’église a lieu le 22 août 1734, par le Père Supérieur de l’abbaye bénédictine d’Altorf. L’église est consacrée à la Vierge Marie, et la fête patronale fixée au 15 août, jour de l’Assomption. Le maître-autel est offert par le « Schultheiss » Barth de Mutzig, et aurait coûté la somme de 300 gulden. Le 26 mai 1735, l’organiste Bender de Haslach, monte un petit orgue de 1666, vendu par le prieuré de Haslach pour 84 gulden.

 En 1746, la paroisse et la commune font fondre une cloche chez Edel, à Strasbourg, dédiée à la Ste Trinité. C’est la petite cloche actuelle.Pour les besoins de la population de l’époque, 200 âmes environ, l’église fut construite très petite, 20 m de long et 7 m de large. Mais bientôt, avec l’accroissement de la population (en 1827 Muhlbach comptait 407 habitants), seule la moitié des gens pouvait encore y trouver place. Bien que l’église soit très belle, rehaussée par un autel et une chaire faits par le menuisier Edouard Gunther de Muhlbach, et un bénitier taillé dans une stèle déterrée dans les ruines du Guirbaden, elle ne correspondait pas au style des églises environnantes, et on décida de l’agrandir. Pour cela, il fallut acheter la maison de Gunther Helbling attenante, que l’on démolit, puis on repoussa le cimetière pour que la nouvelle église puisse avoir à peu près la même situation que l’ancienne.

La construction commence en juin 1878. Le style gothique est adopté, en prévoyant la possibilité ultérieure de voûtes et d’ogives. La nef a 26 m de long et 15 m de large. Le choeur a 10 m sur 8. Au nord et au sud on prévoit les sacristies. A l’ouest le clocher, une tour de 40 m. L’ensemble est évalué à 65 780 francs, dont le conseil de fabrique paye 20 000 francs. Le reste est payé par des dons, des aides des communes voisines, la vente des droits sur la forêt.

Le 04 août 1878, la première pierre est posée lors d’une fête solennelle présidée par le chanoine Strauss, en présence d’une foule nombreuse. En 1870, Muhlbach comptait 696 habitants, dont 695 catholiques.

_____________________________________________________________________________

L’orgue

 Il s’agit d’un orgue Stiehr et Mockers à deux claviers et un pédalier de 27 notes. Le buffet est en chêne et n’a jamais eu de paroi arrière. Economie, oubli ? Le mystère reste entier. Cet orgue est resté dans un état d’authenticité remarquable, mis à part les 27 tuyaux de façade en zinc, les tuyaux d’étain ayant été réquisitionnés en 1917.

 Quelques dates

En 1731, une grande chapelle s’élevait à la place de l’église actuelle., dont il ne reste que les fonds baptismaux en grès. Un petit orgue Silbermann d’occasion y avait été installé. Cet orgue aurait ensuite été donné à la paroisse de Dimbsthal en 1880, et dont actuellement on ne trouve plus trace.

Le 01 août 1880, commande est passée à la maison Stiehr et Mockers de Seltz pour un orgue adapté aux dimensions de la nouvelle église.

Le 31 mars 1881, le procès-verbal d’essai de l’orgue permet de savoir que celui-ci est installé, et que son coût est de 5 176 marks.