Juil 07 2018

Un article de La Vallée N°49

 

Pas simple d’être élu d’un village aujourd’hui ? Peu d’édiles diront le contraire. Mais, cela ne les empêche pas d’agir. Démonstration à Muhlbach-sur-Bruche avec la première magistrate, Christine Moritz.

La Vallée – Vous fêtez, en 2018, vos dix ans à la tête de la commune… cela vous inspire quoi ?

Christine Moritz – Oh ! Beaucoup de choses… sur les épaules ! Il faut avoir le dos large. Et beaucoup d’énergie… bon ! On ne va trop parler des sujets qui lassent ou agacent, la paperasserie administrative exponentielle, nos compétences et nos budgets qui fondent… tous les maires et les élus de nos villages vivent cela. Alors positivons…

La Vallée – Et il y a matière ?

Christine Moritz – Certainement ! Et, de toute façon, il faut… Beaucoup trop de gens dans la Vallée ont une vision assez péjorative de leur territoire. Et c’est injuste. Parce que notre Communauté de communes est exemplaire à bien des égards. Maintenant, concernant Muhlbach-sur-Bruche, on peut voir aussi les choses du bon côté…

La Vallée – Comme… ?

Christine Moritz – Un vent de nouveautés, un regain d’activités et de jeunesse… sur deux roues, notamment. Avec cette piste cyclable qui passe au pied du village et qui est étonnamment fréquentée. Nous allons la relier à notre piste de « pumptrack », la plus longue de France – voire en Europe – en extérieur qui a été construite en moins de trois semaines, mise en service à l’automne 2017 et qui connaît déjà un très beau succès.

La Vallée – Ça s’est fait comment ?

Christine Moritz – Nous avons demandé aux jeunes ce qu’ils attendaient. Nous avons consulté nos voisins de Lutzelhouse, Urmatt et Wisches qui ont accepté de nous suivre et de mettre la main à la poche. L’État et la CcVB ont abondé. Et voilà ! ça s’est fait… c’est quand même formidable ! Et puis, il y a notre salle des fêtes rénovée qui est devenue un centre d’attractivité pour de nombreuses activités. Elle abrite également un périscolaire que nous gérons avec Lutzelhouse. La collaboration intercommunale, cela marche aussi entre villages proches… et, ça aussi, c’est très positif !

La Vallée – Et demain ?

Christine Moritz – Sur les projets d’avenir, nous restons prudents. Le budget, toujours le budget… et puis, là aussi, place aux jeunes ! Comme vous dites, déjà dix années de mandats. C’est déjà pas mal, non ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

3 + 3 =