Commémoration du 11 novembre

A Muhlbach, hommage a été rendu à la mémoire de ceux qui sont tombés au cours de la guerre 1914-1918, lundi 11 novembre, en début de matinée. Cette terrible guerre a eu, de part et d’autre, grand nombre de soldats tués, revêtus d’uniformes français, mais aussi allemands. À la lecture de leurs discours, en alsacien et en français, Pierre Bertaut et Benoît Seiller se sont efforcés de donner des précisions sur cette partie de l’histoire de l’Alsace-Moselle : « Les élèves ignorent que l’Alsace était allemande de 1870 à 1918. Ils peuvent être amenés à faire un travail sur la Première Guerre mondiale, qui peut être très intéressant, comme se mettre dans la peau d’un soldat du front et imaginer la lettre qu’il a pu écrire à ses proches. Sauf que l’on choisira un Poilu, donc un soldat français, et qu’ils n’entendront peut-être jamais le mot Feldgrau, leur ancêtre alsacien qui s’est battu pour l’Allemagne. On parvient à une telle dénaturation de notre histoire que les élèves sont persuadés que les soldats alsaciens et mosellans étaient français et se sont battus contre des Allemands… ».

(D’après DNA du 16.11.2019)